Jardin scolaire

Un jardin scolaire à Koura-Bangré en 2014

 

Le jardin scolaire est une activité courante dans les écoles primaires du Burkina Faso et fait partie de la formation des enseignants. Elle réunit plusieurs acteurs : enfants, enseignants, membres de l’association de parents, responsables de la santé et, à Koura Bangré, Burkina Vert pour son expérience dans l’organisation de projet.

C’est une activité menée en saison sèche pour la production de légumes et pommes de terre. Elle est menée par les responsables de Koura-Bangré (commune de Oula au Nord du Burkina Faso) un village de 1.700 habitants dans lequel Burkina Vert intervient depuis 2006 (périmètre maraîcher, récupération de terres dégradées, micro crédit).

 

Pour la mise en œuvre de ce projet, la population bénéficiaire s’engage à fournir un terrain d’au moins un demi-hectare et à s’impliquer dans toutes les prises de décision. Après chaque récolte, un bilan est établi, une partie de la récolte sert pour la consommation des élèves dans la cantine et la deuxième partie est vendue pour assurer le fonctionnement du jardin.

 

L’activité maraîchère à l’école maintient l’intérêt des élèves pour le travail de la terre. C’est un terrain d’application des savoirs et savoir faire appris en classe : calcul, lecture et écriture, comptabilité de base. Le jardin scolaire responsabilise enfants et adultes. Il favorise l’autosuffisance alimentaire. Produire des légumes qui seront consommés sur place offre une alimentation améliorée, variée et contribue à une meilleure santé.

 

Le projet de jardin scolaire est un des deux projets soutenus en 2014. Il entre totalement dans les priorités d’Afrique au Cœur : le soutien à la formation et à l’autosuffisance alimentaire. Afrique au Cœur vient en appui à Burkina Vert pour financer le projet pour un montant de 2.800 euros.

 

Durant la mission de janvier 2014, nous avons rencontré les membres de l’APE (association des parents d’élèves), de l’AME (association des mamans d’élèves), les élèves, le personnel enseignant et directeur. Tous nous ont dit que le jardin scolaire est primordial pour améliorer les repas, qu‘il vient en appui à d’autres mesures contre la dégradation des sols, qu’il permet de concrétiser les leçons.

 

Les étapes du projet à réaliser par l’APE : délimiter le terrain, poser le grillage de clôture, nettoyer, niveler, aménager les planches pour les légumes, la pépinière et les plantations, sécuriser le puits. Les outils sont entreposés dans un magasin près de la cantine géré par un magasinier et le comité de gestion sous contrôle de la Direction

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Projet en cours

 

 

Siège social:

Rue de la Licorne, 3

7022 Hyon (Mons) Belgique

 

 

Siège administratif:

Rue Marvel, 45

5032 Corroy-le-Château

Belgique

 

fb @afriqueaucoeur